nev à la conférence de cataléthique

26 février 2019

Le 14 février 2019 s’est tenu le cocktail-conférence L’innovation durable au cœur de la démarche entrepreneuriale à la Maison du développement durable à Montréal. L’évènement était chapeauté par Cataléthique, diffuseur d’information variée et développeur d’activités de réseautage dans le domaine du développement durable et de la responsabilité sociale.

Pour l’occasion, Audrey Murray, cofondatrice de nev et doctorante en neuropsychologie, a été invitée en tant qu’entrepreneure hors de l’ordinaire désirant développer des façons de faire à l’écart des sentiers battus pour améliorer le monde qui l’entoure. Lors de ce panel, elle a pu expliquer comment son entreprise arrive à offrir une expertise unique et efficace, basée sur les enjeux sociaux et économiques émergents.

Dans le texte qui suit, vous découvrirez le compte rendu des propos tenus par Audrey lors de cette conférence. Il sera notamment question des motivations de nev, de l’importance d’éduquer la clientèle sur la diversité neurocognitive et des avantages que celle-ci apporte.

 

Les motivations et les objectifs à long terme de nev

Chez nev, plusieurs éléments nous poussent à innover dans le but de faire évoluer la mentalité des gestionnaires de ressources humaines. Voici deux de nos principaux chevaux de bataille.

 

Changer la vision des entreprises

L’une de nos plus grandes motivations est de renouveler la perception des entreprises quant à l’exploitation des ressources humaines. Malheureusement, le personnel est trop souvent perçu comme une dépense ou un bien jetable. Il en résulte un haut niveau de stress chez les employés et, ultimement, de l’épuisement professionnel à fort coût. Les dirigeants d’entreprise auraient pourtant avantage à considérer le capital humain comme un bien durable dont il faut prendre soin pour qu’il fructifie.

En outre, nous souhaitons faire comprendre aux gens que le développement durable n’est pas composé uniquement de l’aspect écologique, mais plutôt de 3 piliers, tous nécessaires à la réussite d’un tel projet. Dans cette optique, notre objectif est de mettre en lumière les volets social et économique de cette démarche afin d’encourager les gens d’affaires à suivre le courant.

 

Promouvoir la neurodiversité

La neurodiversité, c’est le principe voulant qu’il existe autant de différences entre les cerveaux humains que de manières de percevoir le monde, de traiter l’information et d’agir sur son environnement. Comprendre cela permet de considérer la diversité neurocognitive comme un atout plutôt qu’une déficience et d’en tirer profit.

Ainsi, nous soulignons la corrélation — évidente, mais oubliée — entre la diversité et l’émergence de nouvelles idées : comme chacun perçoit l’environnement d’une façon unique, la rencontre de cerveaux aux fonctionnements opposés et complémentaires apporte nécessairement plus d’innovation.

Sachant que chaque individu possède ses forces et ses faiblesses par rapport à ses fonctions intellectuelles (par exemple à travers la planification, la mémoire de travail et l’organisation), nous ne dirons jamais assez à quel point la neurodiversité en milieu de travail est avantageuse. Sensibiliser les chefs d’entreprises sur cette notion est pour nous une priorité.

Chez nev, nous avons également pour mission de trouver des stratégies afin de permettre une intégration plus facile des travailleurs atypiques, tels que des personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme, un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) ou des difficultés d’apprentissage, au sein d’une organisation.

Les écoles offrent des mesures d’accommodement pour soutenir les élèves à cheminement particulier dans leur réussite. Or, nous constatons que la réalité est tout autre en milieu de travail. Promouvoir l’inclusion des travailleurs atypiques demeure selon nous essentiel et gagnant pour chaque partie. En effet, bien que des efforts doivent être déployés pour les accueillir, l’entreprise peut profiter de leur traitement unique de l’information et de leurs forces sous-estimées. Notre travail est de guider les entreprises pour optimiser leur profit à cet égard.

 

L’éducation : démystifier les neurosciences

Le cerveau est particulièrement complexe et n’a pas fini de révéler ses secrets. De nombreuses informations erronées circulent à son sujet et, chez nev, nous travaillons à les déconstruire. Nous nous servons donc des neurosciences, qui combinent l’expertise de champs multidisciplinaires (biologie, neuropsychologie, mathématiques, etc.), pour démystifier les fonctionnements neurobiologiques et expliquer leurs liens avec les pensées, les comportements et les émotions.

Notre but est de faire tomber les étiquettes qu’on appose aux individus, puisqu’elles les enferment dans des cases. Ainsi, elles laissent croire, à tort, qu’il est impossible d’améliorer ses fonctions intellectuelles. Modifier la vision du plus grand nombre de gens (grand public, clients, investisseurs, familles, etc.) sur la question de la diversité reste donc un de nos plus grands défis. À ce sujet, nous souhaitons rappeler qu’une différence est la bienvenue et qu’il est tout à fait possible de changer et de collaborer autrement. Bref, nous voulons montrer qu’il ne s’agit pas d’une « boîte noire ».

 

La conscience éthique et le développement du capital

Dans une économie du savoir — où le cerveau est le principal outil de travail —, comprendre les mécanismes de celui-ci en milieu de travail et chercher à connaître les forces et les faiblesses de chacun est la clé du succès. Cela entraîne nécessairement une productivité plus saine et une ambiance de travail plus positive dans laquelle tous les acteurs de la relation d’affaires sont gagnants.

De fait, nos services ont généré plus de performance au sein des équipes que nous avons accompagnées, engendrant par la même occasion une meilleure performance économique pour leur organisation. D’ailleurs, bien que l’objectif premier de nos interventions soit une augmentation de la productivité, nous agissons par la bande de manière durable en aidant les travailleurs à prendre conscience de leurs forces uniques et à savoir optimiser ceux-ci. Ainsi, nous leur insufflons le goût de grandir au sein de cette entreprise qui les met désormais en valeur.

 

Le pivot de l’entreprise

En conclusion, pour aider les entrepreneurs sur le plan économique, nous passons par une meilleure gestion du capital humain en mettant la lumière sur une nouvelle façon de procéder : placer les neurosciences au service des besoins d’affaires des entreprises pour une croissance financière supérieure.

Au départ, nous proposions des conférences, des formations et du coaching individuel ciblés sur des besoins spécifiques rigoureusement évalués. Désormais, nous nous attardons au processus des ressources humaines (RH) dans leur fondement, posons un diagnostic organisationnel et préparons un plan d’action dans le but de provoquer un plus grand impact.

Si vous souhaitez aller de l’avant avec votre entreprise et innover dans vos approches RH, chez nev, nous avons l’équipe qu’il vous faut pour vous soutenir tout au long de ce cheminement. Contactez-nous pour en apprendre davantage et entamer le processus de développement durable de votre capital humain.